Les nouveaux arrivants au Canada pourraient devoir s’isoler pendant 14 jours selon les directives du gouvernement. Assurez-vous d’avoir des fonds suffisants pour assurer vos besoins essentiels et ceux de votre famille pendant la période de quarantaine obligatoire. Il peut s’écouler plus de 14 jours avant que vous puissiez passer à votre succursale et accéder à vos fonds après votre arrivée au Canada. Cliquez ici pour en savoir plus.

Détails
Lisez des articles sur la vie au Canada

Vous venez d’arriver au Canada ? Voici quelques erreurs financières à éviter.

S’installer dans un nouveau pays est une excellente occasion de repartir à neuf, tant sur le plan professionnel, que sur les plans personnel et financier. Cependant, lorsque nous n’avons pas tous les renseignements nécessaires pour prendre des décisions éclairées, il peut être facile de tomber dans certains pièges financiers et difficile de s’en remettre par la suite. Pour vous aider à réussir financièrement dans votre nouvelle vie au Canada et à économiser temps et argent, nous avons dressé une liste des erreurs financières les plus fréquentes et préparé quelques conseils pour vous permettre de les éviter.

No 1 : Ne pas adapter son budget au coût de la vie au Canada

Après votre arrivée au Canada, vous devez vous assurer que votre budget est bien adapté à la réalité canadienne. Comment vous assurer que votre budget est adéquat ? Quelles sont vos dépenses actuelles ? Certains frais sont évidents, mais une nouvelle vie pourrait amener de nouvelles dépenses et vous devez en tenir compte dans votre budget.

Les dépenses courantes au Canada comprennent :

  • le loyer mensuel (appartement, maison, copropriété);
  • les transports en commun (autobus, métro);
  • les prêts automobiles et l’essence;
  • le chauffage, l’électricité et autres services publics;
  • les vêtements chauds pour l’hiver;
  • les assurances (habitation, automobile, santé);
  • l’épicerie ;
  • les factures de téléphone mobile (le Canada est l’un des pays où les frais d’utilisation des téléphones mobiles sont les plus élevés au monde);
  • les dépenses liées à la garde de vos enfants;
  • les factures de câblodiffusion et internet.

Restez en contact avec la Banque Scotia pour mieux préparer votre déménagement prochain

S’abonner à notre bulletin

La première étape pour comprendre votre budget personnel est de déterminer vos frais mensuels fixes. Avec un budget, vous vous assurez d’avoir suffisamment d’argent pour toutes vos dépenses. La Calculatrice budgétaire du Gouvernement du Canada est un bon point de départ pour commencer à économiser en prévision de vos projets au Canada. Lorsque vous aurez fait votre budget, vous pourrez déterminer combien vous pouvez mettre de côté chaque mois en prévision de vos achats importants.

No 2 : Ne pas avoir d’historique de crédit

Dans un autre article, nous avons abordé les notions essentielles du crédit. Un historique de crédit est très important lors des événements marquants de votre vie. Un dossier de crédit est essentiel pour présenter une demande de prêt hypothécaire, obtenir un prêt ou un plan de financement au Canada. Votre cote de crédit personnelle permet aux créanciers de comprendre vos antécédents financiers, d’évaluer votre niveau de risque et d’établir votre taux d’intérêt. Bâtir un solide historique de crédit peut également vous permettre d’économiser sur les taux d’intérêt et obtenir un plan pour votre téléphone cellulaire, une marge de crédit ou un prêt automobile.

Il faut du temps pour bâtir un bon historique de crédit ; assurez-vous de demander une carte de crédit avant votre arrivée au Canada ou peu de temps après. La Banque Scotia offre une gamme de cartes de crédit pour les nouveaux arrivants qui vous aideront à établir votre historique de crédit.

No 3 : Ne pas payer vos factures avant l’échéance

Ce n’est jamais une bonne idée de rater l’échéance de vos factures et de vos paiements mensuels ; lorsque vous prenez du retard, il peut être difficile de remonter la pente. Les paiements en retard entraînent certains risques, notamment :

  • des frais de retard qui s’ajouteront à la facture du mois suivant;
  • une incidence négative sur votre cote de crédit, surtout si vous accumulez les paiements en retard;
  • une augmentation du taux d’intérêt de vos prêts éventuels;
  • l’annulation de votre service téléphonique si vous ne faites pas vos paiements;
  • le risque d’être évincé si vous êtes locataire d’un logement.

Les paiements préautorisés de la Banque Scotia sont un excellent moyen de toujours faire vos paiements à temps, puisque vos factures se paient automatiquement et dans les délais prescrits. Cela signifie que vous n’aurez pas à vous préoccuper des dates d’échéance ni des factures impayées pour :

  • les services téléphoniques et l’Internet;
  • les services publics, y compris l’électricité, l’eau, le gaz naturel;
  • votre abonnement au gym;
  • l’impôt foncier;
  • les cours de langue;
  • les frais de garde de vos enfants;
  • les versements hypothécaires;
  • les factures de services publics (par exemple d’électricité, d’eau, de télécommunications).

No 4 : Produire votre déclaration de revenus en retard

Il est parfois difficile d’apprendre à manœuvrer un nouveau processus fiscal, même les personnes qui habitent au Canada depuis de nombreuses années considèrent la déclaration de revenus difficile ! Il est néanmoins important de la produire à temps. Le fait de rater la date limite pourrait entraîner des intérêts ou une pénalité.

Cet article comporte des renseignements importants sur la déclaration de revenus. Le site Web du Gouvernement du Canada renferme également une foule de renseignements et de ressources au sujet de l’impôt des nouveaux arrivants, notamment les formulaires dont vous aurez besoin, les ressources pour obtenir de l’aide avec votre déclaration de revenus et les crédits auxquels vous et votre famille avez droit.

No 5 : Ne pas demander de l’aide

Il peut être difficile de comprendre vos finances lorsque vous vous installez dans un nouveau pays. Rappelez-vous, si vous avez des doutes, demandez de l’aide ! La Banque Scotia peut vous aider à réussir au Canada.

Prenez rendez-vous avec un conseiller de la Banque Scotia dès aujourd’hui pour élaborer un plan pour vos affaires bancaires qui vous aidera à atteindre vos objectifs à court terme, comme établir de l’épargne au cas où vous ne trouveriez pas immédiatement un emploi, et à long terme, comme la planification de la retraite. Un conseiller saura vous aider à épargner et à investir pour votre avenir au Canada.

Restez en contact avec la Banque Scotia pour mieux préparer votre déménagement prochain

S’abonner à notre bulletin

Avertissement : Le présent document est publié à titre informatif seulement; il ne doit pas être réputé offrir des conseils en placement, une garantie pour l’avenir ou des recommandations d’achat ou de vente. Les renseignements présentés, notamment ceux ayant trait aux taux d’intérêt, à la conjoncture des marchés, aux règles fiscales et à d’autres facteurs liés aux placements, peuvent changer sans préavis, et La Banque de Nouvelle-Écosse n’est pas tenue de les mettre à jour. Même si les renseignements de tiers contenus dans le présent document proviennent de sources jugées fiables à la date de publication, La Banque de la Nouvelle-Écosse ne garantit pas leur fiabilité ni leur exactitude. Les lecteurs sont invités à consulter leur propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils de placement ou des conseils fiscaux adaptés à leurs besoins. Ainsi, il sera tenu compte de leur situation, et les décisions seront fondées sur l’information la plus récente.