Toutes les personnes arrivées au Canada au cours du dernier mois, y compris celles provenant des États-Unis, doivent s’isoler pendant 14 jours. Assurez-vous d’avoir des fonds suffisants pour assurer vos besoins essentiels et ceux de votre famille pendant la période de quarantaine obligatoire. Il peut s’écouler plus de 14 jours avant que vous puissiez passer à votre succursale et accéder à vos fonds après votre arrivée au Canada. Cliquez ici pour en savoir plus.

Détails
Lire d’autres articles sur la COVID-19

La gestion de vos finances à votre arrivée au Canada en temps de pandémie

Vous venez d’arriver au Canada et vous vous demandez comment vous débrouiller financièrement en temps de pandémie? Nous sommes là pour vous aider. Suivez ces quelques conseils qui vous aideront à traverser cette crise.

Par Jessica Martel, inspirée des conseils de Munsif Sheraly

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le marché de l’emploi canadien s’est effondré. Plusieurs Canadiens ont perdu leur emploi ou vu leurs heures de travail diminuer considérablement, ce qui a eu des répercussions graves sur leurs finances.

«Sans savoir à quel moment le marché de l’emploi reviendra à la normale, il est important de prendre les moyens nécessaires pour gérer sainement vos finances. Si vous venez d’arriver au Canada et que vous avez des doutes quant à votre situation financière, ou si vous vous interrogez sur les ressources disponibles, ces quelques astuces vous aideront à traverser la crise.»
- Munsif Sheraly, premier directeur, Services multiculturels, à la Banque Scotia

Astuces financiers pour les nouveaux arrivants en temps de pandémie

1. Établissez ou adaptez votre budget

Pour bien gérer vos finances, commencez par établir un budget. Cela vous permettra de dresser un portrait réaliste de vos rentrées d’argent et de vos dépenses mensuelles.

En établissant un budget, classez vos dépenses en deux catégories, les dépenses essentielles et non essentielles, ce qui vous permettra de distinguer vos envies de vos besoins.

Ensuite, passez en revue vos dépenses et tentez d’évaluer si vous pouvez éliminer ou réduire certaines des dépenses liées à vos envies. Par exemple, pouvez-vous annuler certains de vos abonnements ou réduire le coût de votre service de câblodistribution? Enfin, priorisez vos dépenses essentielles, soit les dépenses liées à vos besoins. Celles-ci incluent notamment vos versements hypothécaires ou votre loyer, vos factures de services publics et les paiements de votre prêt auto.

Si vous avez besoin d’aide pour dresser votre budget, vous pouvez vous servir du calculateur Trouver l’argent de la Banque Scotia. L’Agence de la consommation en matière financière du Canada offre aussi sur son site Web un planificateur budgétaire fort pratique.

2. Évaluez votre dette

Il s’agit aussi d’un bon moment d’évaluer votre dette.

Êtes-vous en mesure de continuer à rembourser votre dette comme prévu? Vous pouvez communiquer avec un représentant de votre banque ou avec votre prêteur hypothécaire pour déterminer si vous êtes admissible à certaines mesures d’aide financière.

«Communiquez de manière proactive avec votre banque pour obtenir de l’aide ou discuter de solutions potentielles. Bon nombre de banques ont mis en œuvre des mesures d’aide en ce qui a trait aux cartes de crédit, aux prêts hypothécaires et à d’autres types de prêt.»
- Munsif Sheraly, premier directeur, Services multiculturels, à la Banque Scotia

Enfin, tentez le plus possible d’éviter de contracter de nouvelles dettes (même si c’est bien plus facile à dire qu’à faire). Si vous devez emprunter de l’argent, faites des recherches et comparez les taux d’intérêt, les frais et les conditions de remboursement des solutions d’emprunt qui vous sont proposées. Évitez le plus possible les prêts à frais élevés, comme ceux proposés par les entreprises de prêts sur salaire.

Restez en contact avec la Banque Scotia pour mieux préparer votre déménagement prochain

S’abonner à notre bulletin

3. Puisez dans votre fonds de prévoyance

Un fonds de prévoyance devrait vous permettre de subvenir à vos besoins durant au moins trois à six mois. Si vous avez la chance de pouvoir compter sur un fonds de prévoyance et que vous éprouvez actuellement des difficultés financières, le moment est peut-être venu de puisez dans ce fonds. La pandémie de la COVID-19 représente une situation d’urgence financière pour bon nombre de Canadiens.

4. Songez à vous servir de votre épargne non enregistrée

Si vous n’avez pas de fonds de prévoyance ou si vous l’avez épuisé, vous pourriez vous servir des fonds dans vos comptes d’épargne non enregistrés, comme vos comptes d’épargne à intérêt élevé. Notez toutefois que des retraits de ces comptes pourraient être assujettis à des retenues d’impôt.

5. Servez-vous des ressources à votre disposition

Profitez de toute l’aide financière offerte à laquelle vous êtes admissible. Voici une liste des programmes d’aide gouvernementaux offerts aux particuliers :

Prestation canadienne d’urgence (PCU)

Si votre revenu a diminué en raison de la pandémie de COVID-19, vous pourriez avoir droit à cette prestation imposable.

Complément salarial pour les travailleurs essentiels à faible revenu

Si vous êtes considéré comme un travailleur essentiel et que votre revenu mensuel à temps plein est inférieur à 2 500 $, vous pourriez avoir droit à un complément salarial temporaire.

Hausse de l’allocation canadienne pour enfants (ACE)

À compter du mois de mai, le gouvernement fournira une allocation supplémentaire de 300 $ par enfant pour l’année 2019-2020. Les particuliers qui reçoivent déjà l’Allocation canadienne pour enfants n’ont pas à présenter une nouvelle demande.

Crédit pour la taxe sur les produits et services

Depuis le 9 avril 2020, un crédit spécial non récurrent pour la taxe sur les produits et services sera offert aux familles à revenu faible ou modeste. Le crédit s’applique d’office; il n’est donc pas nécessaire de présenter une demande. Bien que la date de production des déclarations de revenus pour l’année d’imposition 2019 ait été reportée au 1er juin 2020, si vous vous attendez à recevoir une allocation canadienne pour enfants ou un crédit pour la taxe sur les produits et services, vous devriez produire votre déclaration le plus tôt possible.

Pour en apprendre davantage sur votre admissibilité aux programmes d’aide gouvernementaux, veuillez visiter le site Web officiel du gouvernement du Canada.

À mesure que le gouvernement fédéral canadien réagit aux réalités de la pandémie en cours, les règles et les ressources mises à la disposition des Canadiens continueront de changer. Par conséquent, nous vous suggérons de vous renseigner sur les dernières nouvelles en consultant régulièrement le site Web officiel du gouvernement du Canada.

Restez en contact avec la Banque Scotia pour mieux préparer votre déménagement prochain

S’abonner à notre bulletin

Avertissement : Le présent document est publié à titre informatif seulement. Il ne doit pas être réputé offrir des conseils en placement, une garantie pour l’avenir ou des recommandations d’achat ou de vente. Les renseignements présentés, notamment ceux ayant trait aux taux d’intérêt, à la conjoncture des marchés, aux règles fiscales et à d’autres facteurs liés aux placements, peuvent changer sans préavis, et La Banque de Nouvelle-Écosse n’est pas tenue de les mettre à jour. Même si les renseignements de tiers contenus dans le présent document proviennent de sources jugées fiables à la date de publication, La Banque de la Nouvelle-Écosse ne garantit pas leur fiabilité ni leur exactitude. Les lecteurs sont invités à consulter leur propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils financiers, des conseils de placement ou des conseils fiscaux adaptés à leurs besoins. Ainsi, il sera tenu compte de leur situation, et les décisions seront fondées sur l’information la plus récente.