Les nouveaux arrivants au Canada pourraient devoir s’isoler pendant 14 jours selon les directives du gouvernement. Assurez-vous d’avoir des fonds suffisants pour assurer vos besoins essentiels et ceux de votre famille pendant la période de quarantaine obligatoire. Il peut s’écouler plus de 14 jours avant que vous puissiez passer à votre succursale et accéder à vos fonds après votre arrivée au Canada. Cliquez ici pour en savoir plus.

Détails
Lisez des articles sur la vie au Canada

La quête d’emploi pour un jeune nouvellement arrivé au Canada

Vous vous cherchez un emploi au Canada? Voici quelques astuces qui vous guideront dans vos démarches.

L’avenir des jeunes nouveaux arrivants au Canada est rempli de possibilités : l’occasion de poursuivre des études, de trouver un emploi et d’avoir une carrière enrichissante. Excitant, non? Par la même occasion, il peut être ardu de s’établir dans un nouveau pays et, parfois, d’apprendre une nouvelle langue. Avec des outils, des connaissances et un soutien adéquats, les nouveaux arrivants peuvent établir les assises qui leur assureront un avenir prospère au Canada. Voici quelques mesures que vous pourriez prendre pour faciliter votre intégration sur le marché du travail canadien.

Acquérir de l’expérience de travail au Canada

Tout le monde doit commencer quelque part. Les employeurs canadiens cherchent des candidats dont l’éducation et les compétences pourraient constituer un atout en milieu de travail. Il n’est pas nécessaire d’attendre la fin de vos études pour acquérir de l’expérience de travail. Voici d’ailleurs quelques pistes :

  • Programmes coopératifs : Grâce à ces programmes, les étudiants peuvent étudier tout en acquérant de l’expérience dans un domaine particulier. L’employeur et l’établissement scolaire se chargent conjointement de la supervision du programme et de l’évaluation des étudiants. Pour en apprendre davantage sur ces programmes, communiquez avec le centre de carrières de votre établissement scolaire.
  • Salons de l’emploi : Vous ne savez pas par où commencer? Un salon de l’emploi permet aux employeurs de présenter leur entreprise et leur secteur d’activité à des employés potentiels. Vous trouverez des salons de l’emploi près de chez vous en effectuant des recherches en ligne ou en consultant les babillards de votre école secondaire ou de votre bibliothèque. Consultez le site Jobs Canada Fair (en anglais) pour voir la liste des salons de l’emploi au Canada.
  • Bénévolat : De nombreux organismes locaux comptent sur l’engagement et les efforts de bénévoles. Le bénévolat vous permet d’établir de nouvelles relations et de développer des compétences qui sont cruciales sur le marché de l’emploi. Pour découvrir des occasions de bénévolat, vous pourriez par exemple consulter le site Bénévoles Canada.

Perfectionner ses compétences linguistiques

Le français et l’anglais sont essentiels à votre réussite sur le marché de l’emploi canadien. La plupart des établissements d’enseignement postsecondaire proposent des cours de langue aux étudiants dont le français ou l’anglais n’est pas la langue maternelle. Le gouvernement du Canada finance aussi des cours de langue. Vous pourriez aussi communiquer avec certains organismes, tels que le Toastmasters International club (site en anglais), qui aide les nouveaux arrivants à développer des compétences en leadership et en art oratoire, en plus de proposer des cours de langues.

Restez en contact avec la Banque Scotia pour mieux préparer votre déménagement prochain

S’abonner à notre bulletin

Rédiger un curriculum vitae

Vous êtes prêt à poser votre candidature à un poste? Votre curriculum vitae brosse un portrait de vos études, de vos compétences et de votre expérience de travail. Un employeur se servira de votre curriculum vitae pour vérifier si vos compétences répondent aux exigences de l’emploi. Habituellement, un employeur consultera votre curriculum vitae avant de vous rencontrer en personne; assurez-vous qu’il soit bien rédigé et qu’il reflète bien vos forces et vos compétences. Voici quelques conseils du gouvernement du Canada pour vous aider à rédiger votre curriculum vitae.

Trouver un programme de mentorat

Au Canada, de nombreux organismes et programmes offrent du mentorat aux jeunes afin de s’assurer qu’ils aient les outils et les ressources dont ils ont besoin pour réussir. La Banque Scotia est fière d’être le partenaire de l’un de ces organismes : le programme Passeport pour ma réussite. Il s’agit d’un organisme de bienfaisance à l’échelle nationale qui aide les jeunes de collectivités à faible revenu à surmonter les obstacles à leur éducation, à obtenir leur diplôme d’études secondaires et à poser les fondations d’un avenir radieux au Canada.

En 2020, la Banque Scotia a réitéré son engagement envers l’inclusivité et la diversité en remettant 750 000 $ au programme Passeport pour ma réussite pour soutenir l’intégration des nouveaux arrivants inscrits. La contribution de la Banque Scotia permettra aux jeunes nouveaux arrivants d’intégrer un réseau de soutien, incluant des tuteurs en langues, des services d’intégration et de la formation professionnelle. La Banque Scotia espère que cet investissement aidera les nouveaux arrivants à acquérir des compétences et des connaissances qui les suivront toute leur vie et les guideront vers une carrière et un avenir prospères au Canada.

Créer et tenir à jour un profil LinkedIn

LinkedIn est un excellent outil de recherche d’emploi. Voyez votre profil LinkedIn comme le prolongement numérique de votre curriculum vitae. Veillez à ce qu’il soit à jour, qu’il reflète fidèlement vos expériences et vos prochains objectifs de carrière. Actualisez votre profil à mesure que vous gagnez en expérience (sur le marché du travail ou en tant que bénévole). Votre profil devrait témoigner de vos réalisations sur le marché de l’emploi. De plus, pour qu’il ait l’air le plus professionnel possible, assurez-vous qu’il ne contient aucune coquille ou erreur de grammaire.

Réseauter

Quels sont vos objectifs de carrière à moyen et long terme? Pour explorer les différentes voies professionnelles qui s’offrent à vous, rien ne vaut le réseautage. Pour élargir votre réseau, commencez à tisser des liens avec les gens que vous connaissez déjà, en discutant du marché de l’emploi au Canada avec vos amis, les membres de votre famille ou vos professeurs, par exemple pour vous aider à trouver un emploi d’été ou un emploi à temps plein. Mais ne vous contentez pas de tisser des liens avec vos proches. Le réseautage est un aspect central et répandu du marché de l’emploi au Canada. Servez-vous de votre compte LinkedIn pour rejoindre les gens dont vous admirez le parcours professionnel et leur proposer une discussion virtuelle autour d’un bon café. Si l’exercice peut sembler intimidant au début, vous vous y ferez avec la pratique et parviendrez à établir des contacts précieux et à rejoindre des mentors qui vous aideront à lancer votre carrière.

Jetez un coup d’œil à la section Stages et emplois de notre Portail étudiant pour obtenir des conseils qui vous aideront à trouver le stage idéal, à vous inscrire à un programme coopératif, à décrocher un emploi et à réseauter. Intéressez-vous aussi aux événements virtuels liés à vos intérêts professionnels au cours desquels vous pourriez faire de nouvelles rencontres et tisser des liens durables.

En suivant ces pratiques, les jeunes nouveaux arrivants peuvent envisager leur intégration au marché de l’emploi canadien avec confiance. En plus de penser à leurs objectifs de carrière, ils devraient aussi réfléchir à leur avenir financier au Canada. Le programme BonDébut de la Banque Scotia met les nouveaux Canadiens en relation avec des conseillers en services financiers chevronnés pour les renseigner sur le système financier canadien, les aider à réaliser leurs objectifs financiers personnels et leur fournir des ressources et des avantages bancaires.

Restez en contact avec la Banque Scotia pour mieux préparer votre déménagement prochain

S’abonner à notre bulletin

Avertissement : Le présent document est publié à titre informatif seulement. Il ne doit pas être réputé offrir des conseils en placement, une garantie pour l’avenir ou des recommandations d’achat ou de vente. Les renseignements présentés, notamment ceux ayant trait aux taux d’intérêt, à la conjoncture des marchés, aux règles fiscales et à d’autres facteurs liés aux placements, peuvent changer sans préavis, et La Banque de Nouvelle-Écosse n’est pas tenue de les mettre à jour. Même si les renseignements de tiers contenus dans le présent document proviennent de sources jugées fiables à la date de publication, La Banque de la Nouvelle-Écosse ne garantit pas leur fiabilité ni leur exactitude. Les lecteurs sont invités à consulter leur propre conseiller professionnel pour obtenir des conseils financiers, des conseils de placement ou des conseils fiscaux adaptés à leurs besoins. Ainsi, il sera tenu compte de leur situation, et les décisions seront fondées sur l’information la plus récente.